Accueil » Blog » Maison & Jardin » Pourquoi utiliser des oyas pour un arrosage écologique et économique en été ?

Pourquoi utiliser des oyas pour un arrosage écologique et économique en été ?

Divers oyas à enterrer

Les oyas et les ollas sont de plus en plus utilisés en Bretagne pour un arrosage efficace y compris en période de sécheresse. Qu’est-ce que des oyas ? Quelle différence entre oyas et ollas ? Quels sont les avantages d’un tel système d’arosage au jardin ou au balcon ?

Qu’est-ce que des oyas ?

Utilisés depuis des siècles, les oyas sont des poteries en terre cuite présentant la particularité d’être poreuses. Du fait de cette porosité, ces pots en argile sont utilisés depuis plusieurs siècles par différents peuples à travers la planète pour arroser les cultures.

Un système ancestral d’arrosage écologique

Ce système ancestral d’arrosage écologique du jardin est comparable au système de goutte à goutte que les jardiniers mettent dans les potagers pour irriguer les plantations. Il diffuse lentement l’eau au pied de la plante.

Le principal avantage de cette technique est son aspect écologique. La fabrication des Oyats s’appuie sur des matériaux naturels que l’on trouve localement, à savoir de l’argile. Par ailleurs, c’est une manière d’économiser une ressource précieuse, l’eau.

Quelle différence entre oyas et ollas ?

Cette poterie poreuse porte tantôt l’appellation d’oya, tantôt celle d’olla. C’est à se demander s’il s’agit véritablement du même produit. Alors, est-ce qu’il existe une différence entre les oyas et les ollas ?

Physiquement, les produits sont sensiblement les mêmes. Les caractéristiques, les formes, l’utilisation sont strictement identiques. En revanche, les ollas sont le terme générique pour désigner ces poteries poreuses destinées à l’arrosage. Les oyas sont une marque déposée. Les oyas sont fabriqués en France de manière artisanale.

Ollas et oyas : mode d’emploi

Les oyas se déclinent en types de modèles, les oyas à planter et les oyas à enterrer. Comment bien les utiliser ?

A lire :  Arbre du voisin trop haut : que faire et que dit la loi ?

Comment utiliser les oyas à planter ?

Les oyas à planter prennent la forme d’une petite boule avec une forme de pic en dessous pour le planter dans la terre. L’eau s’échappe par la partie en contact avec le sol. Les oyas à planter sont davantage destinés à des petites plantes en pot, que ce soit sur le balcon ou à l’intérieur de la maison.

Il suffit ensuite de retirer le couvercle pour le remplir quand nécessaire.

Comment utiliser les oyas à enterrer ?

Les oyas à enterrer ressemblent à une sorte de cruche avec un couvercle à poser dessus.

Ces ollas s’enterrent au pied de la plante que l’on souhaite irriguer. Les modèles les plus gros peuvent contenir plusieurs litres et diffuser durant plusieurs semaines. Selon leur taille, ils peuvent servir au potager et même au verger pour irriguer un arbre fruitier.

Olla à enterrer dans le potager

Une fois en terre, il ne reste plus qu’à le remplir d’eau claire de temps à autre. Il faut bien remettre le bouchon ou le système de fermeture en place pour limiter l’évaporation.

blank
Remplissage d’un oya (olla) enterré

Quels sont les avantages des oyas ?

En plein été, la corvée d’arrosage des fleurs, du potager ou encore des fruitiers prend plusieurs heures par semaine. Par ailleurs, un arrosage classique est souvent peu efficace. En effet, l’eau apportée s’infiltre dans la terre et la quantité absorbée par les plantes est finalement peu importante. Par ailleurs, sans paillage pour protéger le sol, l’évaporation est importante à la saison estivale.

Les oyas sont beaucoup plus efficaces car ils présentent nombre d’avantages :

  • l’eau apportée directement aux racines pour un arrosage beaucoup plus efficace. Les plantes captent tout au long de la journée et de la nuit l’eau libérée en continu dont elles ont besoin ;
  • réduction du stress hydrique des plantes : un arrosage traditionnel se traduit par un apport important d’eau. Entre deux arrosages, la terre sèche et la plante stresse. Avec un oya à planter ou un ooya à enterrer, le stress hydrique de la plante est réduit. Sa croissance est meilleure ;
  • réduction du risque de maladies : utiliser un arrosoir, c’est prendre le risque de mouiller le feuillage de vos plantations. Avec la chaleur, c’est un terrain favorable au développement de maladies comme l’oïdium ou le mildiou, par exemple pour la tomate ;
  • anti-gaspillage et économie d’eau : plus besoin d’utiliser de grandes quantités d’eau. Avec quelques litres seulement  pour les plus grands oyas, vous pouvez arroser une plante pendant plusieurs jours. Vous utilisez moins d’eau, ce qui est important avec les sécheresses estivales qui touchent de plus en plus souvent l’Ille-et-Vilaine ;
  • moins de désherbage : en n’arrosant pas la surface de la terre, le risque que les graines des adventices (les mauvaises herbes) soient mouillées est moindre. de fait, celles-ci ne germent pas et vous avez beaucoup moins de désherbage à faire.
  • 100 % écologique et recyclable : les ollas et oyas sont faits uniquement de matériaux naturels, écologiques et 100 % recyclables.
A lire :  Peut-on avoir des poules en ville ?

Quels sont les inconvénients des oyas ?

Aucun dispositif d’arrosage écologique au potager, au verger ou au jardin d’agrément n’est parfait. Les oyats présentent certes de nombreux avantages, mais également des inconvénients, au rang desquels :

  • une certaine fragilité : les ollas restent des poteries en terre cuite. À ce titre, elles peuvent casser si elles chutent ;
  • de l’eau claire uniquement : si vous utilisez de l’eau de récupération comme de l’eau de pluie, il faut vous assurer qu’elle soit claire. Si vous utilisez de l’eau avec des éléments suspension, vous risquez de boucher les pores de votre poterie ;;
  • des précautions à prendre en hiver : que ce soit à Tinténiac, à Hédé-Bazouges  ou encore à Saint-Aubin-du-Cormier, il arrive que les températures soient négatives l’hiver. Pour éviter que vos oyas se brisent en hiver, il est impératif de vider l’eau qu’ils contiennent. Cette précaution est d’ailleurs la même que celle qui doit être appliquée aux récupérateurs d’eau de pluie.

Pour conclure, les oyas sont intéressants pour favoriser la croissance de vos plantes potagères ou vos fleurs tout en réduisant la corvée d’arrosage. C’est également une bonne manière de permettre à vos plantations de résister à un épisode de canicule ou à une sécheresse.

Sur le blog :

blank

Fest’Yves 2014 : programme de la 17ème édition

La Fest’Yves est l’un des grands rendez-vous festifs de Sens-de-Bretagne. Pour cette 17ieme édition, deux invités d’honneur, le Bagad Kadoudal, le cercle les Perrières.
Retrouvez dès à présent le programme détaillée de la Fête de la Bretagne (Gouel Breizh) qui se déroule du 15 au 18 mai 2014, ainsi que des vidéos et toutes les informations pratiques.