Poule ou dindon ? Cadeau de la mairie aux nouveaux arrivants

Il est de coutume à Sens de Bretagne, comme dans bien d’autres communes de France, d’organiser un événement spécial en vue de l’accueil des nouveaux arrivants. La formule ayant de moins en moins de succès, la mairie a décidé de revisiter la formule en offrant des cadeaux locaux aux Sénonaises et Sénonais fraîchement arrivés.

Poule ou dindon ?

Depuis des années, le conseil municipal accueille les nouveaux arrivants en septembre. Quelques heures pour faire découvrir les merveilles en matière de tourisme et d’architecture de la ville, sans oublier les nombreux aménagements comme les pistes cyclables qui facilitent grandement la vie des habitants.

Toutefois, la formule ne fait plus recette et le buffet froid ne fait plus rêver que les pique-assiettes.
Pour relancer l’intérêt des nouveaux arrivants pour cette demi-journée qui leur est dédiée, le conseil municipal a longuement planché sur différentes possibilités.

Dindon ou poule offert par Sens de Bretagne

Finalement, il a été décidé qu’un cadeau serait offert à tout nouvel arrivant, et pas n’importe lequel, puisque c’est un produit local qui sera remis par Mr le Maire en personne. Après un débat plus houleux que celui de l’application (ou non !) du quotient familial sur les tarifs de cantine et après avoir longtemps hésité entre le dindon et la poule, c’est finalement cette dernière qui a emporté d’une courte plume la faveur des conseillers municipaux.
En effet, offrir un dindon aurait pu être mal perçu.

Par ailleurs, il a été décidé que l’élevage des ces gallinacées serait à la charge de la commune. C’est le terrain de la gendarmerie qui a été retenu à cet effet pour sa situation géographique idéale et pour sa tranquillité, les poulets gendarmes ne s’en servant plus.

Une commission de surveillance

Dans le même temps, il a donc été décidé de la création d’une commission de surveillance qui se rendra une fois par an pour vérifier la santé de chaque poule confiée. En effet, quelques élus se sont inquiétés des possibles cas de souffrance psychologique si ces gentils animaux de compagnie venaient à être laissés seuls toute la journée.

Par ailleurs, la mairie a dégagé d’importants moyens financiers pour cette opération d’envergure et compte bien remettre une vingtaine de poules dès septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *