Des candidats de Sens-de-Bretagne aux départementales 2015 (canton d’Antrain)

Parmi les binômes se présentant aux élections départementales qui se déroulent les 22 et 29 mars 2015, EELV aligne sur le canton d’Antrain deux candidats dont un conseiller municipal de la commune de Sens-de-Bretagne.

Qui sont les candidats ?

Elu au conseil municipal de Sens-de-Bretagne il y a pratiquement un an, Christophe Dumilieu, 44 ans, freelance seo, se présente donc aux élections départementales 2015 sur le nouveau canton d’Antrain aux côtés de Amande Gat, 28 ans, employée.

Les remplaçants de chacun de ces candidats sont respectivement Gérard Caillou, 61 ans, retraité de l’enseignement public et une autre Sénonaise, Laurence Rousset, 52 ans, responsable qualité dans une société de télécom. (Note : Laurence Rousset est désormais une habitante de Vieux-Vy-sur-Couesnon).

Amande Gat et Christophe Dumilieu, conseiller municipal à Sens-de-Bretagne, candidats EELV sur le canton d'Antrain (35 - Ille et Vilaine)

Amande Gat et Christophe Dumilieu, conseiller municipal à Sens-de-Bretagne, candidats EELV sur le canton d’Antrain aux élections départementales 2015

Leurs priorités

Christophe Dumilieu et Amande Gat ont pour objectif premier de désenclaver et de dynamiser le territoire selon quatre grands axes :

  • Emploi : dynamiser l’activité des centres bourgs, encourager la création des emplois de proximité et non délocalisables.
  • Agriculture : Soutenir l’installation des jeunes agriculteurs et l’agriculture durable, bio et locale.
  • Energie et transports : S’engager dans la transition écologique avec priorité aux transports collectifs efficaces et adaptés pour tous.
  • Social : Lutter contre la précarité en insufflant une politique sociale, solidaire, de proximité et inter-générationnelle.

Amande Gat :

Je crois beaucoup aux initiatives partagées en milieu rural. Quand par exemple, La Poste, une association et des travailleurs indépendants se regroupent pour partager un lieu, cela permet de maintenir un service public, d’attirer des salariés à la campagne et de faire vivre les bourgs en journée; à la clé un cercle vertueux écologie-solidarité-emploi.

Christophe Dumilieu :

Tout comme Amande Gat, je ne suis pas politicien, mais tout simplement un citoyen engagé qui souhaite contribuer de manière active au développement du territoire sur lequel il vit.
Il me semble primordial de soutenir le commerce de proximité et les initiatives locales qui permettent de créer de l’emploi pour tous et de garder de la vie dans les bourgs. Les services publics doivent également rester dans nos villes et villages et ne pas être « aspirés » les grosses agglomérations comme Rennes.

Mes priorités ? Aider les jeunes agriculteurs à s’installer, soutenir le bio dans nos champs et nos assiettes (cantines, collectivités), la question des transports, et surtout la lutte contre l’exclusion. La précarité a de nombreux visages et touche toutes les tranches d’âge, y compris nos anciens qui sont souvent isolés.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site EELV pour les départementales 2015 en Ille et Vilaine (35).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *